Bienvenue sur le site des élus Socialistes et apparentés de la Communauté urbaine de Bordeaux. Cet outil vous permettra de faire connaissance avec les élus de notre groupe politique. À l’aube de la métropolisation, avec de nombreux changements en vue pour notre agglomération, vous y trouverez également des liens et informations thématiques, mais aussi les actualités et expressions des responsables socialistes et apparentés.

Consommons autrement dans une ville nouvelle

Depuis plusieurs années, face aux enjeux environnementaux, humains et sociaux, au consommer plus se substitue le consommer mieux. Alors que trois Français sur quatre vivent en ville, nombre d’entre eux s’interrogent désormais sur l’origine de leurs achats en visant une consommation responsable, provenant du terroir et du savoir-faire local.

 

En faisant revenir la nature en ville ces dernières années, la Communauté urbaine de Bordeaux a accompagné ces changements. La démarche des « 55 000 hectares pour la nature », initiée en 2012, en est le plus bel exemple. En parallèle au programme « 50 000 logements », l’initiative vise à valoriser et protéger des espaces de nature répartis sur toute l’agglomération.

 

Le travail entrepris a mis en exergue des richesses agricoles souvent méconnues. Des 27 vignobles des deux rives, des terres maraîchères d’Eysines et Bruges, en passant par les élevages bovins à Parempuyre ou à Blanquefort, jusqu’à la production de safran à Ambarès les exemples ne manquent pas. Plus globalement, ce sont 6 000 hectares de surfaces agricoles qu’il s’agit aujourd’hui de préserver avec plus de 1 000 emplois concernés.

 

La métropole de demain aura tout à gagner au développement des économies de proximité, sociales et solidaires. Les AMAP, les marchés fermiers ainsi que les jardins familiaux contribuent à mieux se nourrir, mais aussi à respecter les sols et les saisons. Tout en créant du lien, ils participent à mieux gérer des ressources se raréfiant et à sensibiliser toutes les générations aux enjeux d’un développement durable du territoire.

 

Contribution du groupe Gésa au magazine de la Cub du mois d'Octobre


La Communauté urbaine de Bordeaux doit expérimenter l'encadrement des loyers

Suite à la proposition du Premier ministre Manuel Valls d'ouvrir l'expérimentation d'un plus grand encadrement des loyers aux agglomérations volontaires, Alain Anziani, Sénateur Maire de Mérignac et Président du groupe des élus socialistes et apparentés de la Communauté urbaine de Bordeaux, souhaite que cette dernière en fasse officiellement la demande.

 

Cette démarche est complémentaire des nombreux efforts entrepris ces dernières années pour faire baisser le coût du logement sur le territoire communautaire. En témoigne notamment l'opération 50 000 logements, lancée en 2010 et visant à construire des logements de qualité sur l'agglomération à des prix accessibles, avec l'implication constante des professionnels de l'immobilier. Cet encadrement nécessite la mise en place préalable d'un observatoire des loyers de l'agglomération bordelaise afin d'étudier les effets de cette mesure dans la durée.

 

De trop nombreux foyers connaissent aujourd'hui des difficultés pour trouver un logement adapté, ou le garder, au sein et à proximité des grandes villes. Toujours aux côtés des acteurs de l'immobilier, dont la connaissance du secteur participera à la fixation des loyers médians par le Préfet, il s'agit de multiplier les initiatives pour contenir la hausse des prix du logement.